Lama Jigmé Namgyal

Photo Lama Jigme Namgyal

(photo: Paul Wolff)

Lama Jigmé Namgyal est né dans une famille de nomades dans la région du Golog au Tibet oriental, où il étudia le bouddhisme dès son plus jeune âge. Son maître principal fut le Khenpo Jigmé Phuntsok, avec qui il étudia à l’université de Serthar Larung Gar.

Après avoir consulté ses maîtres, Lama Jigmé Namgyal décida de quitter le Tibet pour l’Europe. Ce fut un pas énorme, car il ne parlait aucune langue européenne et ne connaissait rien de la culture européenne. C’est en travaillant pour gagner sa vie qu’il apprit l’anglais et développa sa connaissance des coutumes locales.

Il fonda le Centre Culturel Tibétain au Luxembourg et un autre centre à Rotterdam (Phuntsok Chö Ling).

En plus d’enseigner la méditation, Lama Jigmé a une grande expérience dans l’accompagnement spirituel des mourants et il est aussi profondément intéressé par le dialogue interreligieux.

Il est doué d’un sens de l’humour très aigu, grâce auquel il sait créer une connexion intime avec ses étudiants occidentaux et leur communiquer une expérience au-delà des mots.